Comment réussir l’exercice de groupe hôtesse de l’air et steward

par | Juil 22, 2017 | Réussir le recrutement PNC | 0 commentaires

L’exercice de groupe est principalement utilisé dans les métiers où le relationnel constitue une dimension essentielle du poste à pourvoir, notamment pour les postes faisant appel à la prise de parole, à la négociation, au contact client et au management. Il est fréquemment utilisé dans les compagnies aériennes.

L’exercice peut rebuter, voire stresser, toutefois il est possible d’aborder, avec sérénité, cette épreuve destinée à évaluer votre comportement au sein d’un groupe. Cet exercice qui réunit plusieurs candidats peut paraître délicat, car vous serez emmené à prendre la parole en public. Il impératif de savoir écouter les autres et prendre la parole sans faire de monologue.

Sachez que le beau parleur n’est pas toujours celui dont on a le plus besoin. Si vous savez rester naturel, concentré et courtois, cette épreuve peut vous permettre de démontrer vos capacités à travailler en groupe et faire pencher la balance en votre faveur.

Pourquoi les recruteurs utilisent-ils un exercice collectif ?

Parce ce que ce procédé permet d’en savoir davantage sur la personnalité des candidats. Il aide les recruteurs à décrypter les interactions au sein du groupe et leur permet de mieux cerner le rôle que vous jouez au sein d’une équipe.

Cette épreuve n’a pas pour but de mettre les candidats en concurrence, elle permet de juger votre qualité d’écoute, votre esprit d’équipe, votre capacité de synthèse, votre dynamisme et la manière dont vous communiquez vos idées.

Elle permet également d’évaluer les capacités sociales des candidats, de faire émerger leur vraie personnalité, qui dans le jeu de la discussion à plusieurs, contrôlent moins leurs réflexes.

C’est généralement un moyen de présélection, les postulants retenus étant ensuite conviés à un entretien individuel.
On retrouve dans chaque entretien collectif et, plus généralement, dans tous débats, des profils types auxquels le recruteur va situer les candidats.
On peut ainsi identifier :

  • Le maître de séance

Il veut tout organiser et reste parfois campé sur ses opinions. C’est un orateur doué, mais il n’aime pas être contredit et ne sait pas toujours écouter. Il vous explique quoi faire, car il a de l’expérience.

  • L’expert

Ses propos sont pesés : il parle rarement, mais veut qu’on l’écoute, car il pense que ce qu’il a à dire est capital pour le débat. Il sait être concis et percutant, mais a parfois du mal à tolérer d’autres avis.

  • Le concret

Il prend la parole pour raconter des faits concrets en rapport avec le débat. Il aide à faire avancer la discussion, mais il oublie de théoriser ses propos et de conclure.

  • Le « recadreur »

Il réoriente la discussion lorsqu’elle s’éloigne du sujet principal. Il est aussi le reformulateur, il sait résumer et clarifier les différents propos entendus. Ses qualités principales sont l’écoute et l’esprit de synthèse, mais il a du mal à prendre parti.

  • Le silencieux

C’est le grand absent du débat. Il ne prend pas la parole de toute la conversation, souvent par timidité, parfois par peur de mal faire ou encore par simple indifférence.

Chacun peut correspondre à un ou plusieurs profils, le recruteur retiendra alors le profil dominant qu’il a pu observer chez chaque participant.

 

Comment se déroule l’entretien de groupe ?

Plusieurs candidats (généralement de 3 à 6) sont réunis autour d’une table ronde pour débattre d’un sujet ou être en situation de travail de groupe pour prendre une décision ou effectuer une tâche.

L’entretien de groupe dure généralement entre 15 et 20 minutes. Avant de lancer la discussion, le recruteur peut profiter de la présence de plusieurs candidats pour présenter l’entreprise et le poste à pourvoir. Cette introduction peut être aussi une première phase d’observation : à travers les réactions des candidats et les questions qu’ils posent.

C’est ensuite que les choses sérieuses commencent : pendant environ 15 à 20 minutes, les participants vont débattre d’un sujet ou se retrouver plongés dans une situation professionnelle. Il pourra s’agir, par exemple, de prendre une décision puis de la défendre ou de concevoir un projet et d’en présenter les grandes lignes.
Les recruteurs (ils sont, en général, plusieurs) sont en position d’observateurs : ils n’interviennent pas, si ce n’est, éventuellement, pour indiquer le temps qu’il reste. Ils regardent et prennent beaucoup de notes, car, ayant à juger plusieurs candidats à la fois, les informations à recueillir sont très nombreuses.

 

Les sujets rencontrés en entretien de groupe sont de plusieurs types et peuvent se présenter sous forme de question :

  • Questions visant à ce que chacun prenne parti : « Vous êtes dans un avion qui s’écrase en plein désert. Que proposez-vous de faire, justifiez vos choix au groupe. »
  • Questions qui visent à arriver à un compromis : « Vous devez partir sur une île déserte, sélectionnez 5 objets parmi une liste d’articles et classez-les par ordre d’importance. »
  • Questions techniques : « Que proposez-vous pour augmenter les ventes des articles Duty Free à bord ? »
  • Questions débat : « Êtes-vous pour ou contre les radars routiers ? »
  • Autre type d’entretien de groupe : les recruteurs peuvent vous demander de vous présenter et de poser ensuite des questions plus précises aux autres candidats.

 

Nous organisons des sessions de coaching où nous faisons pratiquer des exercices de groupe tirés de véritable sélection d’embauche, en français et en anglais. Idéal pour préparer le recrutement PNC Air France, Transavia, Joon, British Airways, easyJet, Emirates, etc.

PROCHAINES FORMATIONS

14 août 2017

S'INSCRIRE

DECOUVREZ NOTRE GUIDE

VOUS VOULEZ INTÉGRER UNE COMPAGNIE AÉRIENNE ET DEVENIR PNC ?

Kamel LAKHLIFI

Kamel LAKHLIFI

Formateur & Coach spécialisé dans le recrutement du PNC

Je m'appelle Kamel LAKHLIFI, je suis l'auteur du livre "Préparer et réussir le recrutement hôtesse de l’air/steward" et j’ai accompagné de nombreux candidats débutants, expérimentés ou en reconversion professionnelle à intégrer une compagnie aérienne en France et à l’international.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Articles en rapport

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.