Contrat PNC en CDD à répétition dans l’aérien

par | Juin 10, 2017 | Retour d'expérience des hôtesses de l'air/stewards | 0 commentaires

Vous l’avez peut-être déjà remarqué, le temps où un PNC entrait dans une compagnie aérienne et y travaillait toute sa vie est révolu depuis longtemps. Nombreux sont les PNC qui ont travaillé pour deux, voire trois compagnies aériennes, c’est une réalité qu’il faut prendre en compte lorsqu’on envisage d’être hôtesse de l’air/steward.

Lorsque je me suis lancé dans l’aviation, j’étais loin d’imaginer que j’allais cumuler des CDD avec des périodes de carence répétées, plus ou moins longues. J’ai su alors la difficulté d’obtenir un contrat permanent dans l’aérien. C’est une pratique courante au sein de nombreuses compagnies et il est très difficile de construire sa vie professionnelle et personnelle dans ce contexte.

Les raisons de ces CDD à répétition diffèrent dans chaque compagnie, mais globalement les raisons évoquées restent les mêmes : activité saisonnière, remplacement des hôtesses en congés maternité, surcroît d’activité occasionnel, etc. Il faut évidemment répondre présent à chaque fois que la compagnie a besoin de nous, au risque de ne plus être appelé pour un autre contrat éventuel.

Chaque CDD est une mise à l’épreuve qui conditionne le prolongement ou non du contrat. À la fin de chaque contrat, on n’a jamais la certitude d’être repris. Ça donne le sentiment que notre vie est en suspens, tant que nous n’avons pas pérennisé notre poste par un CDI. Cela génère une situation précaire, sans oublier les nombreux PNC provinciaux qui cherchent un logement à chaque nouveau CDD (une colocation en générale).

Malgré tout, le métier de PNC attire des milliers de candidatures tous les mois à travers le monde et vous participerez à des recrutements où vous côtoierez de nombreux candidats : les candidats sans expérience, les candidats avec expérience à la recherche d’un nouveau contrat, les candidats ayant déjà un poste (mais souhaitent changer de compagnie), les candidats hyper diplômés en reconversion professionnelle…

Avec toutes ces difficultés, pourquoi vouloir se lancer dans cette aventure ? Pourquoi sommes-nous toujours aussi nombreux, d’année en année, à vouloir devenir PNC ? Sommes-nous fous ? Non ! Nous sommes juste passionnés par ce métier.

Alors c’est vrai, il est parfois difficile de trouver un poste pendant une période de carence, mais si vous vous organisez un peu et que vous êtes (ou devenez) proactif dans votre vie professionnelle, vous pourrez procéder à une « attente active » entre chaque contrat.

Personnellement, deux mois avant la fin de chaque CDD, j’envoyais régulièrement ma candidature pour d’autres compagnies aériennes, mais aussi pour des postes qui restaient dans la continuité de cette activité, justement pour éviter ces périodes de carence, parfois sans allocation chômage (hôte d’accueil en entreprise, agent de sûreté, agent d’accueil aéroportuaire, serveur…).

Quelque soit votre situation, aussi bien pour ceux qui n’ont jamais travaillé dans une compagnie aérienne, que ceux qui ont déjà eu une expérience, ne faites pas l’erreur d’attendre qu’une compagnie vous appelle. C’est inutile est désavantageux pour vous.

Voici les avantages d’une attente active :

– Vous aurez une expérience professionnelle supplémentaire à raconter au recruteur.

– Vous profiterez du temps que vous aurez jusqu’au prochain recrutement pour préparer votre candidature (test d’anglais, test psychotechnique, simulation d’entretien…)

– Vous élargirez votre réseau professionnel.

– Vous allez acquérir de nouvelles compétences.

– Vous continuerez de cotiser pour vos droits d’indemnité chômage à Pôle Emploi.

Vous trouverez ci-dessous les métiers où l’expérience est très appréciée par les compagnies aériennes et où il y a régulièrement des recrutements :

– Hôte/hôtesse d’accueil (Phone Régie, Altès accueil, Florence Dorée, Penelope…)

– Hôtesse/steward à bord des trains (Eurostar, Thalys, SNCF, CFF…)

– Agent de sûreté aéroportuaire (Brinks, ICTS, SECURITAS, UBESAFE, Samsic, Seris Airport…)

– Réceptionniste (plusieurs chaînes hôtelières recrutent régulièrement)

– Serveur (tous les restaurants près de chez vous ou ailleurs, voire à l’étranger)

– Vendeur/vendeuse Zara, H&M, GAP…

En plus des boîtes d’intérim, pôle emploi et des agences de recrutement spécialisées, pensez aussi à créer un profil LinkedIn/Viadeo et soignez votre présentation.

PROCHAINES FORMATIONS

14 août 2017

S'INSCRIRE

DECOUVREZ NOTRE GUIDE

VOUS VOULEZ INTÉGRER UNE COMPAGNIE AÉRIENNE ET DEVENIR PNC ?

Kamel LAKHLIFI

Kamel LAKHLIFI

Formateur & Coach spécialisé dans le recrutement du PNC

Je m'appelle Kamel LAKHLIFI, je suis l'auteur du livre "Préparer et réussir le recrutement hôtesse de l’air/steward" et j’ai accompagné de nombreux candidats débutants, expérimentés ou en reconversion professionnelle à intégrer une compagnie aérienne en France et à l’international.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Articles en rapport

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.