Vous avez échoué au recrutement PNC ? Ce n’est pas grave !

par | Juil 22, 2017 | Rebondir après un échec | 0 commentaires

7 façons de rester motivé après un échec

Rester positif et enthousiaste n’est pas évident lorsqu’on qu’on cherche à intégrer une compagnie et qu’on a échoué à la sélection d’embauche. C’est tout à fait normal, dans cette situation on saute rarement au plafond. La frustration s’empare de nous et la démotivation s’installe peu à peu.

 

À ce moment précis, il est bien d’être factuel et de se reporter aux expériences réelles de ceux qui ont fini par intégrer une compagnie aérienne. Il est bien de savoir que très peu de candidats intègrent une compagnie aérienne du premier coup et les recruteurs des compagnies aériennes le savent très bien.

 

  1. Relativisez et restez positif

Il est indispensable de rester positif et de continuer à croire en vous et en votre projet, car si VOUS, vous n’y croyez pas, personne n’y croira à votre place. Les recruteurs attendront toujours de vous une motivation manifeste, une présentation et une courtoisie exemplaire et bien sûr, un sens de la communication aiguisé. Vous pensez bien que si vous êtes démotivé et dégoûté par les échecs précédents, vous n’allez pas donner la meilleure impression et vous allez, par conséquent, retarder la réalisation de votre projet.

Focalisez-vous sur vos forces et gardez en tête que vous avez aussi toutes les qualités pour faire aboutir votre projet. Consolidez vos faiblesses en vous aidant d’un PLAN D’ACTION qui reprendra point par point ce sur quoi vous avez besoin de travailler et veillez à le METTRE EN APPLICATION rigoureusement. LA DISCIPLINE vous aidera à soulever des montagnes, notamment celle qui consiste à vous ouvrir les portes d’Air France, Emirates, British Airways, easyJet…

Envoyez vos candidatures que si vous êtes dans vos meilleures dispositions. La négativité et le manque de confiance se ressentent. Pour se maintenir dans la course, il vous faudra CONSTRUIRE UN RÉSEAU composé de membres de votre famille, d’amis ou de collègues avec qui vous pouvez parler et être soutenu dans votre projet. Cela aide aussi à garder le moral et à repartir de plus belle. Quelqu’un de confiant, souriant et enthousiaste donne toujours une très bonne impression, que ce soit en face à face, au téléphone ou même à l’écrit.

Si vous avez déjà franchi l’étape difficile du tri du CV, ce n’est pas pour rien ! Évitez de fixer vos pensées sur vos points faibles, c’est inutile et stressant, mais en plus ce que vous pensez déteint sur l’image que vous renvoyez aux autres. Si vous vous dites intérieurement « Je vais échouer », c’est le meilleur moyen pour réellement échouer !

Alors faites attention à ce que vous pensez, car vous êtes et reproduisez TOUT ce que vous pensez.

 

  1. Faites des jobs alert
    N’attendez pas que les recruteurs vous convoquent sans que vous n’ayez pris la peine d’envoyer votre candidature, vous devez être proactif dans vos recherches. Pour cela, visitez le site internet de toutes les compagnies aériennes existantes, souscrivez au service de « job alert » quand celles-ci disposent de cet outil en ligne, et envoyez des candidatures spontanées dans toutes les compagnies aériennes qui vous intéressent. Renouvelez cette opération tous les 3 mois.

 

  1. Travail de recherche sur la compagnie

N’envoyez pas votre candidature dans une compagnie aérienne tant que vous ne connaissez pas tout de son fonctionnement, assurez-vous de bien comprendre ses besoins et les valeurs qu’elle véhicule auprès de ses clients. Cherchez également des informations relatives au déroulement de la sélection d’embauche. Le travail de recherche est une des clés pour réussir votre projet.

 

  1. Développer votre réseau sans relâche !
    Il est important de construire un réseau, aujourd’hui il est temps de faire appel à ceux qui en font partie. Contactez toutes les personnes qui, de près ou de loin, connaissent quelqu’un qui travaille dans l’aérien. Contactez également les candidats que vous avez rencontrés lors d’un recrutement ou les personnes qui ont passé le CCA avec vous pour savoir s’ils ont entendu parler d’une sélection d’embauche, connaître l’avancement de leur projet, s’ils ont participé à des recrutements et si oui, prendre des informations sur le déroulement et les épreuves à passer…

En parallèle, vous devez continuer de surfer sur les forums pour drainer un maximum d’informations :

www.smartcabincrew.com          www.cabincrew.com          www.pnc-contact.com

Avez-vous aimé la page Facebook de la compagnie pour laquelle vous postulez ?

Petit rappel : si vous avez un profil Facebook, ATTENTION au contenu de celui-ci, il est d’usage pour certains recruteurs de vérifier le contenu du profil d’un candidat. Ne soyez pas votre propre ennemi et veillez à ce que votre profil ne soit pas public ou qu’il n’y est pas de photo ou commentaire qui peuvent créer une polémique.

Pour éviter ce genre de désagrément, créer un profil professionnel.

 

  1. Soyez différent

Une fois que vous aurez défini la compagnie que vous souhaitez intégrer, réfléchissez sur ce qui pourrait vous différencier des autres candidats. Pensez à toutes vos qualités, compétences acquises et expériences. Est-ce que votre expérience dans ce restaurant prestigieux où vous avez appris à servir une clientèle exigeante peut vous mettre en avant ? Est-ce que l’esprit d’équipe qu’il régnait chez Mc Donald’s, lorsque vous étiez employé chez eux, peut vous aider à intégrer rapidement une équipe et à collaborer aisément? Si vos compétences linguistiques vous le permettent, peuvent-elles être utiles sur les destinations desservies par cette compagnie ?

Réfléchissez bien sur votre candidature et ce qu’elle a à offrir, vous devez démontrer votre plus-value en entretien.

 

6. Toujours demander un retour
Si quelque chose vous a fait défaut pendant votre recrutement, la meilleure manière de le savoir c’est de demander ! Envoyez un courrier/mail à la compagnie aérienne pour demander ce qui a bloqué votre candidature au recrutement et ce que vous pouvez améliorer.

Si on ne vous répond pas, faites un débriefing avec un ami et tentez de comprendre ce qui n’a pas fonctionné.

Peut-être fallait-il une première expérience PNC pour pouvoir être sélectionné ?

Peut-être que votre maîtrise de l’anglais n’était pas suffisante pour conclure ?

Peut-être que votre expérience en relation client n’est pas suffisante ?

Ou peut-être encore que votre esprit d’équipe n’a pas été suffisamment mis en avant ?

Passez toute la sélection en boucle et réfléchissez sur ce qui aurait pu être mieux présenté et fort de cette expérience, la manière dont vous pourriez maintenant les convaincre.

 

  1. Ne restez pas seul et entourez-vous de personnes positives

L’échec que vous venez de subir a tendance à tout recouvrir, mais peu à peu, il va prendre moins de place. Pour vous aider, repensez à ce que vous avez réussi jusque-là, aux qualités que votre entourage apprécie en vous….
L’idéal est de faire ce travail avec une personne extérieure, qui vous aidera à être objectif : un membre de votre famille, un ami, un coach… Il ne faut pas rester seul face à son échec. Au contraire, certaines personnes peuvent vraiment vous aider à vous relever en portant sur vous un regard qui vous plus global, avec tout votre potentiel.

PROCHAINES FORMATIONS

14 août 2017

S'INSCRIRE

DECOUVREZ NOTRE GUIDE

VOUS VOULEZ INTÉGRER UNE COMPAGNIE AÉRIENNE ET DEVENIR PNC ?

Kamel LAKHLIFI

Kamel LAKHLIFI

Formateur & Coach spécialisé dans le recrutement du PNC

Je m'appelle Kamel LAKHLIFI, je suis l'auteur du livre "Préparer et réussir le recrutement hôtesse de l’air/steward" et j’ai accompagné de nombreux candidats débutants, expérimentés ou en reconversion professionnelle à intégrer une compagnie aérienne en France et à l’international.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Articles en rapport

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.